Google veut mettre en ligne le contenu de cinq bibliothèques (l’article français dit sept, mais c’est bien cinq : la bibliothèque municipale de New York et les bibliothèques des universités de Harvard, Stanford, Michigan aux USA et Oxford en Angleterre).
« L’objectif du projet est (…) d’offrir cette richesse de contenus en ligne », a expliqué Susan Wojcicki, directrice de gestion de produits chez Google.
C’est pas génial ?