Heureuse et fière comme tout, je glissais sur l’eau du réservoir sur ma planche à voile, aussi émerveillée que Kate Winslet dans Titanic (le moment où elle se prend pour la reine du monde, pas celui du naufrage). C’est à ce moment que mon moniteur m’a crié: « Céline, you’re sailing close to the wind! » (to sail close to the wind veut dire, au sens figuré, que le danger guette, et au sens propre, qu’on navigue au près). Panique à bord. Comment ça ? Il y avait danger ? Où ? AAAAAAAH. PLOUF. En me hissant, tant bien que mal, sur ma planche, je me suis dit que parfois, il vaut mieux prendre certaines expressions au sens littéral. Je naviguais en effet parallèle au vent, qui a fini par se glisser derrière ma voile, la faire brutalement claquer et me projeter à l’eau.
Cela m’a menée à discuter avec mes amis des expressions nautiques communément employées dans la vie quotidienne ; il se trouve qu’elles sont partout. Ce n’est pas surprenant, vu l’importance naturellement accordée à la navigation par un peuple îlien.
Pour une liste des expressions nautiques et leur origine (parmi elles Three sheets to the wind, Cut and run, As the crow flies, etc.), cliquez ici.