Je suis en train de sous-titrer le commentaire des acteurs de Shaun of the Dead, le premier film d’un genre nouveau appelé romzom (romantic comedy with zombies). C’est un film très drôle que je vous recommande, surtout si, comme moi, vous aimez les films de zombies et les parodies. Au moment de traduire « two-way mirror », j’ai hésité : était-ce « glace sans tain » ou « glace sans teint » ? J’ai tapé « glace sans teint » dans Google : 428 résultats. Plutôt concluant, ai-je pensé. Puis j’ai tapé « glace sans tain » : 562 résultats. Plus tellement concluant. J’ai compulsé mes dictionnaires : c’était bien « glace sans tain ».
Cela illustre très bien pourquoi je fais toujours très attention quand j’utilise Google au cours de mon travail. C’est un outil fantastique pour trouver des informations et se renseigner sur les derniers développements langagiers absents des dictionnaires, mais il peut également mener à de graves erreurs. Après tout, qui rédige ces milliards de page ? Des gens aussi faillibles que vous et moi ; il vaut donc mieux faire confiance à des sources de renseignements plus fiables, comme nos bons vieux dictionnaires.