Hier, en faisant mes courses, j’ai remarqué un panneau devant ma boucherie qui disait :
Cuisses de poulet « fraîches »
Pourquoi ont-ils mis fraîches entre guillemets ? Quand ils ne servent pas à indiquer une citation, on utilise les guillemets pour indiquer qu’on emploie un mot dans un sens légèrement différent de celui qu’il a d’ordinaire.
Par exemple :
Janine a « accidentellement » tué Barry
Même si elle jure l’avoir poussé du haut de la falaise par accident, le fait qu’elle s’est précipitée auprès de Barry agonisant pour lui rire au nez et n’a pas appelé d’ambulance suggère qu’il ne s’agissait peut-être pas d’un accident, après tout.
J’aime la façon dont Lynne Truss dépeint cette utilisation des guillemets dans Eats Shoots and Leaves. Dans un journal par exemple, ils « indiquent aux lecteurs qu’une nouvelle donnée est de source officielle, qu’on pourrait même citer, mais que le journal refuse de la présenter comme un fait. (…) « PIZZAS » entre guillemets suggère que ce sont sans doute des pizzas, mais qu’on ne promet rien et que si vous découvrez qu’il s’agit en fait de bouts de carton avec un peu de fromage dessus, vous ne pourrez pas dire qu’on ne vous avait pas prévenu. »
Il va sans dire qu’il n’y avait pas de cuisses de poulet « fraîches » au menu hier soir.