Aujourd’hui, un petit cadeau pour vous : une de mes expressions préférées, même si elle n’est pas tellement répandue (1 résultat avec Google). En outre, je ne connais personne qui l’utilise à part ma mère. Enfin, pour en tirer le maximum, dites-la d’un ton mi-soupçonneux, mi-accusateur tout en plissant les yeux, en penchant la tête sur le côté et en pinçant les lèvres. C’est comme ça que ma mère l’utilise, en général après que j’ai nié avec la plus grande véhémence toute responsabilité dans la mystérieuse disparition du dernier morceau d’Étorki de son magasin.