Un grand merci à Zoe pour avoir attiré mon attention sur cet article s’intéressant aux mots les plus intraduisibles au monde (article complet ici).
Le gagnant est….
ilunga: mot de la langue Tshiluba désignant une personne prête à pardonner tout abus une fois, deux fois, mais jamais trois fois.
Je suis cependant étonnée que le mot anglais « le plus intraduisible » soit plenipotentiary… J’imagine qu’il est possible que le concept d’une personne représentant un pays ou une organisation, tout familier qu’il soit dans les sociétés occidentales, n’ait pas sa place partout dans le monde.