Les Britanniques vont donc devoir donner leur opinion sur l’Europe lors d’un referendum. Et peut-être même plusieurs, ce qui soulève le problème du pluriel du mot referendum. Dans les différents articles que j’ai lus, j’ai rencontré referendums et referenda. D’instinct, je préfère ajouter la marque du pluriel (s) à ce mot. Même si sa déclinaison latine était referenda au pluriel, il est utilisé dans le contexte de la grammaire anglaise et par conséquent, je pense qu’il devrait en respecter les règles. Et il n’y a pas de raison que cela soit différent en français.
Voici ce que l’Oxford English Dictionary a à dire sur ce sujet :

      En termes de son origine latine, il est logique et préférable d’utiliser

referendums

      comme forme moderne du pluriel dans le sens d’un vote (le substantif verbal latin

referendum

      n’ayant pas de pluriel) ; le pluriel de l’adjectif verbal,

referenda

      , qui signifie « ce qui doit être rapporté », dénote nécessairement un certain nombre de questions. Ceux qui préfèrent la forme

referenda

      prennent peut-être modèle sur des mots tels qu’

agenda

      et

memoranda

      . Actuellement, les deux formes sont utilisées (1981) mais

The Oxford Dictionary for Writers and Editors

      (1981) recommande

referendums

    , et c’est la forme qui semble destinée à l’emporter.