Applaudissements polis. Quatre courses de plus pour Sussex dans cet agréable match d’un jour contre Durham. Dommage que le terrain de cricket du comté de Sussex soit balayé de vents glacés ou ce mercredi se terminerait vraiment en beauté.
Alan : « Regarde les Écossais en kilt. »
Céline: « Ouh génial. »
Alan : « Tu sais qu’il faut neuf yards de tissu pour faire un vrai kilt ? »
Céline (qui ne comprend toujours rien aux mesures impériales mais devine, au ton respectueux employé par son ami, que ça doit faire beaucoup) : « Pas possible ? »
Alan : « Si, c’est d’ailleurs de là que vient l’expression ‘to go the whole nine yards’. Sinon, ce n’est pas un vrai kilt. L’expression ‘to go the whole nine yards’ veut donc dire qu’on fait bien les choses, ou que quelque chose est parfait, complet. »
J’ai tout de suite vérifié ses dires, non pas parce que je ne lui fais pas confiance, mais parce que je sais que l’origine de ce type d’expression est souvent controversée. Je n’ai pas été déçue ; après plusieurs recherches, il semble que personne ne sait exactement d’où elle vient. Wordorigins donne plusieurs possibilités, dont la quantité de terre dans une grande sépulture, la longueur d’un ceinturon de mitrailleuse, et la quantité de ciment qu’on peut mettre dans une bétonneuse. Random House offre une étude plus détaillée de ses origines possibles et ne donne aucune solution définitive. Voilà, c’est donc un mystère. Je ne pense pas que je vais le dire à Alan, qui adore tout ce qui est lié à l’Écosse et pourrait bien, après tout, avoir raison.