Je remercie Caroline de m’avoir envoyé cet article quelque peu inquiétant du New York Times et d’avoir parfaitement résumé ma pensée : « Ça fait plaisir d’entendre que les services de renseignement américains emploient de mauvais traducteurs et licencient ceux qui les dénoncent. »