Journaliste : « Well yes, but one thing is obvious: this might open a real can of beans » (Oui, mais une chose est certaine : cela pourrait ouvrir une boîte de haricots).
Éminent interlocuteur : « Err, yes, a can of beans, indeed… » (Euh, oui, une boîte de haricots, c’est vrai…)
[Pause]
Journaliste, d’un ton beaucoup moins sévère : « Oh dear, did I say can of beans? I meant can of worms, of course » (Mon Dieu, j’ai dit une boîte de haricots ? Je voulais dire une boîte d’asticots, bien sûr).
Le programme Today, sur Radio 4, tôt le matin.
Une fois fini de glousser, je me suis interrogée, comme c’est souvent le cas, sur la traduction de cette expression (can of worms, pas can of beans). Je sais que to open a can of worms (ouvrir une boîte d’asticots) veut dire qu’on découvre une série de problèmes d’une complexité inattendue illustrés par les asticots apparemment impossibles à démêler. Je n’arrive pas à trouver une expression équivalente en français. Word reference nous donne guêpier, mais un guêpier, c’est plutôt un piège, une situation difficile dont on a du mal à se sortir ; to land oneself in it serait une bonne traduction de se fourrer dans un guêpier. Cette dernière expression ne communique pas l’idée de complexité inattendue, de problèmes entraînant d’autres problèmes. L’expression un sac de nœuds utilise la même image d’enchevêtrement, mais ne traduit pas l’idée de surprise. Je n’ai donc pas de réponse à ma question. Si vous trouvez une bonne traduction, je vous serai reconnaissante de me la murmurer à l’oreille.