Chris Hansel m’a envoyé un e-mail la semaine dernière pour me faire part du lancement de Babelport, un nouveau portail de traduction dont il est l’un des fondateurs. C’est un site extrêmement prometteur, au ton enjoué et agréable et je trouve qu’il a très belle allure (peut-être parce que ses couleurs me rappellent celles de mon site ?). La section « dernières nouvelles » est particulièrement intéressante ainsi que les articles rédigés par des personnes travaillant dans l’industrie de la traduction. Je suis d’accord avec les points soulevés dans How to prepare yourself for the challenges as a freelance translator, d’Inka-Maria Kunz (qui a aussi un blog), et en particulier avec sa conclusion :

Soyez fiable. Respectez vos échéances. Connaissez vos limites et n’acceptez jamais trop de travail. Traitez chaque contrat avec le plus grand professionnalisme. Prévenez votre cliente dès qu’un problème survient, que ce soit au niveau de la date de livraison ou de la qualité. Discutez du problème et mettez-vous d’accord sur une solution. Communiquez avec votre cliente, montrez-vous obligeante et chaleureuse. Soyez flexible, sans accepter l’impossible. Soyez discrète. Ne divulguez les informations commerciales de votre cliente à personne. Passez votre travail au vérificateur d’orthographe avant de l’envoyer ! N’approchez jamais directement les clients de votre cliente sans permission préalable. Répondez de façon positive aux critiques constructives. Résolvez les problèmes de façon indépendante, repérez les défauts tels que les pages manquantes et n’ignorez pas les erreurs flagrantes dans le texte source. Les clients et les auteurs font des erreurs et vous pouvez gagner des bons points en prévenant votre cliente de leur existence. Prévenez vos clientes régulières lorsque vous partez en vacances ou ne pouvez pas accepter de travail. Suivez autant de séminaires ou formations de développement professionnel que possible.