J’étais en train d’écrire mon « roman » quand, au détour d’une phrase, j’ai utilisé l’expression « de but en blanc ». Si j’en crois mon très utile Dictionnaire d’expressions et locutions, elle appartient au domaine du tir. Le blanc représente la cible, tandis que but devrait plutôt être épelé butte, car il s’agit du petit monticule à partir duquel on tire. D’où « du monticule à la cible », ou tout droit.
« À brûle-pourpoint » est une expression similaire, qui a une signification similaire et appartient à un type similaire de vocabulaire. Un pourpoint était un vêtement pour un homme qui leur couvrait le torse, du cou jusqu’en dessous de la ceinture. « Tirer à brûle-pourpoint » signifiait donc qu’on tirait à bout portant, l’arme étant tellement proche de la personne que les vêtements de celle-ci prenaient feu lorsqu’elles entraient en contact avec la poudre.
Il faut vraiment que j’arrête de m’interroger sur l’origine de chaque mot que j’écris si je veux terminer dans les temps.