Cet article dans le Guardian sur un homme qui s’est fait licencier pour avoir critiqué son employeur dans son blog m’a rappelé qu’il existe un mot pour ce phénomène. J’ai donc vérifié sur Urban Dictionary, et le voici : dooced : perdre son emploi à cause de son blog. Son origine ? www.dooce.com, dont la propriétaire aurait été la première à subir ce sort.
Il n’existe pas d’équivalent français : peut-être que c’est un phénomène trop récent, peut-être aussi parce que ce problème ne s’est pas encore présenté dans le monde francophone, je n’en suis pas sûre. Je me sens moins courageuse qu’hier et ne tenterai donc pas une traduction…