Tiens tiens ! Ai-je pensé en lisant cette note d’Emma Kennedy. Elle mentionne l’expression « Ne’er cast a clout til May is out », et j’ai un moment pensé pouvoir établir un système logique d’équivalence entre expressions françaises et anglaises en la mettant en relation avec les expressions April showers et Giboulées de mars étudiées il y a quelques semaines. En effet, l’expression française équivalente est « En avril, ne te découvre pas d’un fil ». L’avril anglais devient mars en français, tandis que mai se transforme en avril. Les Anglais ont un mois de retard, c’est tout, et c’est sans doute dû à leur situation géographique, plus au nord, qui retarde l’arrivée du printemps !
Manque de chance, je suis ensuite tombée sur le site Web Nature Detectives, qui prétend que « l’expression ‘Ne’er cast a clout til May is out’ fait référence à la fleur d’aubépine, pas au mois, et indique que l’été n’arrive qu’avec l’éclosion de ces fleurs. » J’avais à peine formulé ma théorie, et voilà qu’elle était déjà remise en question ! J’ai poursuivi mes recherches, espérant conclure qu’il s’agissait d’un site mal famé rédigé par des individus dédaigneux de la logique linguistique, mais il s’est avéré que Practical conservation online et plusieurs autres sites avancent la même explication. Mais alors, si May est une fleur, le proverbe ne devrait-il pas plutôt être formulé de la manière suivante : « Ne’er cast a clout til mays are out » ?