Comme beaucoup d’indépendant(e)s, je me fais parfois du souci pour l’avenir ; je me demande si l’interprétariat et la traduction me permettront encore longtemps de gagner ma vie ou si je vais me faire remplacer par des androïdes multilingues à la C3PO. Cela fait un moment que je me demande s’il serait possible de tirer des revenus de ce site. J’ai essayé Google Adsense, certains d’entre vous s’en souviennent peut-être, mais faire la publicité de produits et sociétés sans les connaître me mettait mal à l’aise, j’ai donc tout arrêté après quelques jours.
Dans la même veine, je reçois régulièrement des e-mails de personnes me demandant de vanter leurs produits sur ce site. Je n’ai jamais répondu à aucune de ces offres, soit parce qu’elles n’avaient rien à voir avec le contenu de ce site, soit parce que les produits en question ne me plaisaient pas. Cependant, cela a changé.
La semaine dernière, j’ai reçu un e-mail me demandant de faire la publicité d’un produit qui m’a beaucoup plu. J’ai pensé qu’il pourrait intéresser mes lecteurs et lectrices, tout en contribuant aux frais de ce site ; j’ai donc décidé de démarrer une nouvelle catégorie appelée « produits que j’aime ». J’écrirai un compte-rendu expliquant pourquoi je pense qu’il s’agit d’un bon produit, et si vous cliquez sur le lien ou la publicité et achetez quelque chose, je recevrai une commission. Ce site étant surtout fréquenté par des personnes aimant les langues et la traduction, je ne parlerai que de produits liés à ces sujets. Je n’ai pas la moindre idée du nombre de critiques que j’inclurai dans cette catégorie, il se peut qu’il n’y en ait qu’une, tout dépend de la qualité des offres que je continuerai à recevoir. Comme Google adsense, il s’agit avant tout d’un test. On verra bien ce qu’il adviendra.