J’ai trouvé très frustrant de ne pas pouvoir voter au cours des élections de la semaine dernière ; je savais que dans ma circonscription (Hove), la lutte serait chaude entre la candidate travailliste et le candidat conservateur et que chaque vote compterait. Au bout du compte, la travailliste l’a emporté de tout juste 420 votes. J’ai donc consulté le site Web du gouvernement pour voir comment je devais m’y prendre pour acquérir la nationalité britannique, et j’ai été éberluée d’apprendre que pour ce faire, je dois faire serment d’allégeance à la Reine durant une cérémonie de citoyenneté, tout cela pour la modique somme de €422. En anglais, le mot « allegiance » vient de « liege », « Un vassal ou sujet devant allégeance et services à un seigneur ou souverain, conformément aux lois féodales. »
Cela fait dix ans que j’habite ici, durant lesquels j’ai travaillé, payé mes impôts, consacré mon temps et mes efforts à ma collectivité locale, et je n’ai pas eu une fois maille à partir avec la loi. N’est-ce pas cela, se comporter en bonne citoyenne ? Suis-je la seule à trouver très étrange que, pour pouvoir participer pleinement au processus démocratique de ce pays, je doive jurer allégeance au chef d’un système féodal qui, à l’origine, refusait à ses sujets tout pouvoir que ce soit ?