Qui n’aime pas les lapins ? Tout ce qu’il y a de plus innocent, comme mot, non ? Pas pour les habitants de l’Île de Portland, dans le Dorset, pour qui il est tabou et censé porter malheur si on le prononce. Le site Web de Weymouth and Portland nous explique pourquoi : « La peur des lapins se fonde sur le fait que les hommes travaillant dans les carrières voyaient souvent des lapins sortir de leur terrier juste avant une chute de rochers. Comme ces chutes de rochers menaient souvent à des blessures et même des décès chez les travailleurs, il est compréhensible que le lapin fasse figure de porte-malheur. »