Je suis en train de lire Underground London, de Stephen Smith. Il y parle des toshers, qui, autrefois, écumaient les égouts de Londres à la recherche d’objets précieux. Ce n’était pas une carrière des plus reluisantes, mais elle nous a laissé une expression, « a load of tosh », qui veut dire « n’importe quoi », « c’est des bêtises », tosh voulant dire « fadaises ». Pourtant, à l’origine, tosh était le mot utilisé par les toshers pour désigner les trésors qu’ils trouvaient dans les égouts, comme cette citation trouvée dans l’Oxford English Dictionary le prouve (ma traduction) :

Les chasseurs de trésor des égouts étaient autrefois, et le sont toujours, appelés « toshers ». Ils qualifient de « tosh » les articles qu’ils trouvent en écumant les rives, et ce mot est particulièrement utilisé pour tout objet en cuivre. (H. Mayhew, 1852)