Vendredi dernier, je bavardais avec une amie qui péparait son partenariat civil imminent quand elle me dit :
« Il ne me reste plus qu’à aller chercher le corsage de papa. »
J’ai soudainement eu une vision du père de mon amie portant un petit haut en dentelle moulant. La cérémonie devait se tenir à Brighton, peut-être que cet homme charmant, pourtant loin d’être extravagant d’ordinaire, voulait adopter les coutumes locales ? Après tout, tout le monde sait que les Anglais peuvent être très excentriques. Que j’avais hâte de le voir ! J’ai partagé ces pensées avec mon amie, qui a roulé des yeux avant de m’expliquer qu’un corsage est un petit bouquet de fleurs qu’on attache au revers de sa veste.
Vous imaginez ma déception.
Donc, pour résumer, voici à quoi ressemble un corsage en anglais :
corsage2
Et voici à quoi il ressemble en français (on est tous d’accord cette fois ?) :
corsage5
MISE À JOUR
Vous en aviez assez des débats sur les corsages ? Eh bien, ça continue ! En plus, j’ai tellement de travail que j’ai du mal à trouver le temps de rédiger des billets, donc autant approfondir le sujet. Voici deux exemples de corsage envoyés par une lectrice (merci Sandrine !).
corsagea
corsageb
Je dois avouer que les manches et le col me donnent envie de les qualifier plutôt de chemisettes ou chemisiers. Je ne sais vraiment plus quoi mettre dans mon tiroir marqué « corsage » !
À titre de référence, voici la photo de corsage que j’avais choisie à l’origine, et qui, je l’admets, est limite-limite (mais rigolote quand j’imagine le père de mon amie le porter !) :
corsage