Je ne suis pas du genre à me vanter, et je tiens à préciser que je ne parle de mon dermier exploit footballistique que dans un contexte d’analyse linguistique (et puis c’est la coupe du monde, après tout). Bref. J’ai réalisé un superbe « coup du sombrero » mercredi dernier (et pas sur n’importe qui ! Sur Beth, avec qui je joue depuis 12 ans et qui connaît toutes mes deux feintes !). Il s’agit d’un geste technique assez difficile, où une joueuse fait passer le ballon par-dessus son adversaire pour l’éliminer. Si vous essayez d’imaginer la trajectoire du ballon, vous verrez que si le coup est réussi, elle suit la forme d’un sombrero imaginaire dont serait coiffée l’adversaire. D’où « coup du sombrero ». Cette vidéo d’un « coup du sombrero » réalisé par Denilson vous donnera une idée du geste. Impossible de trouver un équivalent en anglais, pouvez-vous confirmer qu’il n’en existe point ?
—————————-
MISE À JOUR
En voilà une autre, repérée dans le Guardian d’aujourd’hui : Richard Williams mentionne la roulette (en français dans le texte) de Zidane…
—————————-
MISE À JOUR 2
Delboy du côté anglais donne un lien excellent vers un très utile article du Guardian, encore lui, qui parle de termes liés au football dans certaines langues qui n’ont pas d’équivalents en anglais : parmi les termes français, Aile de Pigeon, Le Foulard, Lanterne rouge, Le grand pont, Le petit pont, La roulette (qui n’est pas le même geste que la bicyclette, Abie, qui se traduit par overhead kick), Le saut de grenouille.