Vous connaissez les Fables de La Fontaine ? Il utilisait des animaux pour peindre des personnages et des situations de la vie quotidienne et tirer une morale de ces histoires. J’ai dû en apparendre plusieurs par cœur quand j’étais petite, et je me demande si elles sont toujours au programme. Xavier m’a envoyé cette amusante « fable moderne pas comme les autres », repérée à Paddington et qui me rappelle La Cigale et la Fourmi. Je me demande ce que La Fontaine en aurait pensé.
bearandbee
Traduction:
Il était une fois un ours et une abeille
Qui habitaient dans les bois et étaient très amis.
Tout l’été, l’abeille passa ses journées à rassembler du nectar
Tandis que l’ours faisait la sieste dans l’herbe.
L’hiver arriva et l’ours se trouva le ventre vide.
Il se dit :
« J’espère que ma petite abeille travailleuse
Va partager son miel avec moi »
Mais il ne put trouver l’abeille nulle part.
Elle était morte d’une maladie coronarienne due au stress.

Plusieurs vers de La Fontaine sont devenus des expressions couramment employées en français :
Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.
Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras.
La méfiance est mère de la sûreté.
Tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute.
Il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.