Samedi, je file passer deux semaines à Cuba, et dans l’optique de ces vacances, cela fait plusieurs mois que j’essaie de sortir mon espagnol du coma profond dans lequel il a sombré il y a 12 ans. Ça n’a pas été simple. Dans l’idéal, j’aurais voulu suivre des cours, mais malheureusement, je n’ai pas réussi à en trouver qui me convenaient, parce que je suis plutôt compliquée, comme élève : j’ai passé les 20 premières années de ma vie à une heure de l’Espagne et j’ai étudié l’espagnol pendant 8 ans, jusqu’à ma Licence. Sous certains aspects, mes connaissances sont donc assez avancées. Donnez-moi un verbe, n’importe lequel, régulier ou irrégulier, et je vous le conjugue à n’importe quel temps. Par contre, je serais incapable de demander à un partenaire de salsa que j’aurais par mégarde estropié « Désolée, voulez-vous que j’appelle une ambulance ? ». Quand je suis arrivée en Angleterre, j’étais tellement obsédée par le perfectionnement de mon anglais que j’en ai oublié de travailler mon autre langue étrangère, et mon vocabulaire espagnol s’est réduit à une peau de chagrin. Mes heures passées à dévorer Luis Sepúlveda dans le texte ne sont plus qu’un lointain souvenir.
J’ai donc décidé d’exploiter le merveilleux outil qu’est l’Internet pour raviver mes connaissances. J’ai trouvé quelques excellents podcasts et je me suis mise à lire régulièrement Google España noticias et des blogs bilingues, en particulier celui de Pilar (merci Pilar !). Cela m’a aidé à me refamiliariser avec cette langue, et bien que je doute d’être capable de mener de longues conversations sur la vie sous El Comandante, j’espère pouvoir au moins être capable d’échanger quelques mots avec les gens que je vais rencontrer. J’ai aussi décidé qu’il est grand temps d’étudier l’espagnol régulièrement, sinon je risque de perdre le peu qu’il me reste. C’est pour cela qu’à mon retour, je vais m’offrir un abonnement à Puerta del Sol, auquel je consacrerai une heure par semaine.
Il est donc temps pour moi d’aller acheter de la crème solaire, des tongues et de vous souhaiter à tous et à toutes un excellent Noël et une fabuleuse nouvelle année. Les commentaires de tous les billets seront fermés vendredi pour faire râler les spammeurs.
¡Hasta luego!