Allez jeter un coup d’œil au débat intéressant sur la traduction de « pop-up window » qui se déroule sur l’excellent site de Jean Véronis. La délégation générale à la langue française et aux langues de France a décidé d’adopter fenêtre intruse, qui me semble être un très mauvais choix ; en effet, toutes les fenêtres contextuelles (c’est le terme qu’un client me demande d’utiliser, et je le trouve efficace) ne sont pas malvenues, ce que fenêtre intruse semble suggérer. Ce choix est d’autant plus étrange que des quantités d’équivalents sont utilisés couramment : fenêtre automatique, fenêtre autonome, fenêtre en incrustation, fenêtre surgissante, fenêtre jaillissante, fenêtre éclair, fenêtre flash, fenêtre furtive, et même fenêtre pop-up. La passion du gouvernement français pour la codification du langage ne cesse de me surprendre, surtout quand les choix faits sont aussi saugrenus que celui-ci.