Suite française, d’Irène Némirovsky, a été traduit en anglais par Sandra Smith, et on peut maintenant le trouver dans le commerce. Je n’ai pas lu cette traduction, mais j’ai bien lu l’original en français. Il s’agit d’un extraordinaire compte-rendu de la vie en France suite à la défaite contre l’Allemagne au début de la seconde guerre mondiale. L’histoire qui entoure la publication du roman est également hors du commun : Irène commença à écrire un roman, s’inspirant des événements qui se déroulaient autour d’elle, avant d’être capturée par les Nazis et d’être envoyée à Auschwitz, où elle trouva la mort. Ses filles, cependant, survécurent et gardèrent précieusement ce qu’elles pensaient être les mémoires de leur mère. Ce n’est qu’en 2004 qu’elles réalisèrent qu’il s’agissait d’un roman, qui fut par la suite publié. Je vous le recommande chaudement.