candide2
Je n’ai pas pu résister à l’envie d’acheter cette magnifique nouvelle traduction anglaise de Candide, de Voltaire, l’un de mes livres préférés de tous les temps. J’ai aussi passé la semaine à suivre les pérégrinations des deux candidats présidentiels en préparation du scrutin de dimanche, et je me suis demandée si « candidat » et « candide » partageaient un ancêtre commun, même si le lien entre les deux mots n’est pas évident à première vue.
J’ai découvert qu’ils sont tous deux dérivés du mot latin candere (d’un blanc éclatant), qui a donné candidus (brillant, blanc, pur, sans malice), d’où « candide » (honnête, sincère), puis candidatus (habillé de blanc, en référence aux toges blanches portées par les personnes cherchant à se faire élire à une fonction publique dans la Rome antique), d’où « candidat ». Que le plus candide candidat (ou la plus candide candidate !) l’emporte…