The morning grey had given way, in the sudden English fashion, to a brilliant, gelid afternoon.

Zoë Heller, Chronique d’un scandale

Gelid, adjectif
Très froid; glacé.
Du latin gelidus, glacé, dérivé de gel(um), gel, froid.
J’adore me faire surprendre par un mot insolite au détour d’une phrase. Je n’avais jamais rencontré gelid et ce mot m’a ravie, sans doute parce qu’il commence de manière familière, comme pas mal de mots français issus de gelum, mais se termine de façon plus surprenante. Je le trouve beaucoup plus évocateur que ses synonymes freezing, bitter ou icy, mais c’est sans doute parce ceux-ci sont beaucoup plus courants et me laissent dorénavant un peu froide.