La reine d’Angleterre, Elisabeth II, chef de l’État français. Une proposition farfelue aujourd’hui. Pourtant, selon la BBC, cette hypothèse aurait été proposée par Guy Mollet, président du Conseil de la IVème République, dans les années 50.
Selon Denis MacShane, ancien ministre européen : « La France et l’Angleterre me font penser à un vieux couple marié : ils rêvent souvent de s’entretuer, mais divorcer ne leur viendrait pas à l’esprit. »
C’est pas touchant ?