Origine : av. 900; VA spring et spryng

La première utilisation de ce mot dans le sens de « saison de l’année qui suit l’hiver » (lorsque les plantes spring up) est liée au mot springtime (avant 1398, dans la traduction de Trevisa de De Proprietatibus Rerum, de Bartholomew), mais on le trouve sous sa forme actuelle en 1547, peut-être suite à un raccourcissement de l’expression spring of the leaf (1538).

Chambers Dictionary of Etymology
bluebells2