Avec deux amies anglaises dans une boulangerie du nord de la France:
Linguiste sudiste : « Bonjour, 15 chocolatines, s’il vous plait. »
Boulangère nordiste : « Pardon ? »
Amie anglaise : « Je pense qu’elle veut dire « pains au chocolat ». »
Boulangère nordiste : « Ah, 15 pains au chocolat, bien sûr. »
Boulangère nordiste 1, Linguiste sudiste 0. Céline, traductrice professionnelle anglais-français, apprend à l’âge de 35 ans que « chocolatine » est un mot surtout employé dans le sud de son enfance et perd toute crédibilité linguistique auprès de ses amies anglaises.
Dans une boulangerie de Leeds la semaine dernière :
Linguiste sudiste : « Bonjour, une baguette, s’il vous plaît. »
Boulangère nordiste : « Une quoi ? »
Linguiste sudiste : « Une baguette, » dis-je, en pointant du doigt ladite baguette.
Boulangère nordiste suit la direction indiquée par mon doigt, me regarde et dit : « Ça, c’est un French stick (bâton français). »
Boulangère nordiste 2, Linguiste sudiste 0. Céline, traductrice professionnelle anglais-français, en est réduite à montrer du doigt ce qu’elle veut acheter et apprend la traduction de « baguette » en nordiste.
On se retrouvera, boulangère nordiste.