Dans son Tool Kit, Jost Zetzsche parle de l’arrivée du Centre de traduction Google. Ce n’est que la version cache du site, apparemment mis en ligne « accidentellement » par Google, qui s’est empressé de le liquider quand il a été repéré par Google Blogoscoped.
Il s’agit d’un concept intéressant, en particulier pour les traducteurs indépendants, et qui existe déjà. Cependant, Google-le-Tout-Puissant attirera sans doute un public beaucoup plus vaste que les sites existants. Je me demande aussi quelle forme prendront les « outils de traduction partagés et innovateurs » qui sont mentionnés. J’ai été cependant immédiatement agacée par le fait que tout un chacun pourra s’inscrire pour proposer ses services de traduction : cela renforce l’idée que n’importe qui peut être traducteur ou traductrice devant un public qui ne manquera pas d’être énorme.