Je viens de découvrir le Gadget Traduction de Google, une ligne de code toute simple qui permet aux visiteurs d’un site Web de le traduire en plusieurs langues.
Le site Web de l’école primaire de Moortown l’utilise et j’ai été impressionnée par le fait que l’apparence du site reste exactement la même : seule la langue dans laquelle il est rédigé change.
Pour moi, ce choix s’accompagne d’avantages et d’inconvénients. D’un côté, le site conserve son identité visuelle tout en permettant à (presque) tous les internautes d’avoir accès aux informations qu’il contient. Formidable. Le problème, et il est de taille, c’est que la traduction française est exécrable : elle fourmille de fautes de grammaire, de contresens et de phrases sans queue ni tête.
L’internaute comprend en gros le message, mais au prix d’une lecture assez douloureuse. Il est clair que la traduction est fournie automatiquement par Google, mais je me demande si la lectrice ne risque pas d’oublier cela durant sa visite et, au bout du compte, finir avec une très mauvaise image d’un site difficile à lire. Cela pourrait-il avoir un impact négatif sur l’image de marque d’une entreprise ? Les parents à la recherche d’un établissement scolaire ne risquent-ils pas de considérer Moortown d’un œil sceptique à la lecture d’un site rempli d’erreurs ? Après tout, c’est l’endroit où leur enfant apprendra à lire et à écrire. Les avantages de ce système l’emportent-ils sur ses inconvénients ?
Pourquoi ne pas l’essayer et me dire ce que vous en pensez ?