J’adore les programmes de cuisine, qui sont d’ailleurs très populaires au Royaume-Uni. Le vocabulaire utilisé par les chefs de cuisine est toujours très coloré et parsemé de mots et expressions d’origine française. J’en ai choisi trois, entendus ce week-end et pour lesquels j’ai un faible.
Bain-marie
Le narrateur a expliqué qu’un bain-marie est une expression ampoulée désignant une « casserole pleine d’eau ». Ce qui est tout à fait vrai. On y place un autre plat contenant les aliments, qui peuvent donc chauffer doucement. Mais qui était Marie ?
C’était le nom d’une alchimiste, appelée aussi Marie-la-Juive, supposée être Miriam, la soeur de Moïse. Elle aurait inventé ou amélioré cette technique à l’aide du vase appelé κηροτακίς. Bain-marie provient donc de balneum Mariae, autrement dit, le bain de Marie, qui a donné bain-marie.
Cartouche
Un cartouche est un cercle de papier que l’on place sur une sauce pour empêcher la formation d’une peau. C’est un mot dérivé de l’italien cartoccio (carta « papier » et le diminutif –occio), qui veut dire « cornet de papier ».
Ballotine
Une ballotine est une pièce de viande désossée, roulée, farcie et ficelée pour la cuisson.
Ce mot est dérivé de « ballot(t)e », terme de cuisine provenant de « ballot », lui-même dérivé de « bale », un paquet de marchandise en généralement enveloppé de toile pour le transporter.
Je suis partie à la recherche d’un glossaire de termes de cuisine, sans succès, mais j’ai trouvé la vidéo suivante, qui démontre les dangers encourus par les Américaines qui ne connaissent pas des termes aussi importants que stir (remuer) et boil (bouillir). Impayable.

C’est sans doute le dernier billet de l’année 2008, mais on se revoit en janvier. Passez de bonnes vacances !