Après notre match de mercredi :
« Tu as fait une excellente seconde mi-temps, Alison. »
« Hum. Super. Tu connais l’expression ‘to be damned with faint praise’ ? »
Oui, je connais, et mon compliment n’était absolument pas à double tranchant : loin de moi l’idée de suggérer que sa première mi-temps avait été rien moins qu’héroïque (encore que… le terrain avait était rendu glissant par la pluie mais quand même… je plaisante, Alison !) Bref. Quelqu’un connaît-il une meilleure traduction de cette expression?