Depuis que je vis à Leeds, mon rythme de travail a changé. À Brighton, je travaillais dans un bureau peuplé de gens tellement formidables que j’étais parfaitement heureuse d’y passer mes journées entières ; je trouvais donc toujours le temps d’écrire des billets. À Leeds, j’ai passé les six derniers mois dans un bureau où je me sentais beaucoup moins à l’aise et je n’y ai donc passé que le temps nécessaire à mon travail. Résultat : moins de temps à consacrer à ce blog. Je suis maintenant installée dans un nouveau bureau où je suis très bien, mais je ne vais sans doute pas me remettre à écrire trois billets par semaine, comme je le faisais avant mon déménagement. J’ai d’autres occupations, dorénavant, comme ma formation d’espagnol, la découverte de mon nouvel environnement et plus de temps à passer avec ma moitié, qui est plus disponible. En plus, en près de cinq ans et 485 billets, j’ai souvent l’impression d’avoir couvert tous les sujets qui m’intéressent et j’ai un peu peur de commencer à radoter.
twitterbird
Au gré de mes balades sur la toile, je trouve cependant toujours autant d’informations et sites précieux, et c’est pour cela que j’ai cherché un moyen de les partager sans devoir rédiger des billets qui me prennent énormément de temps. C’est là que j’ai découvert Twitter. J’en ai entendu parler pour la première fois il y a plusieurs mois, puis l’un de mes nouveaux « collègues », qui l’utilise beaucoup, m’a incitée à le découvrir. Par pure coïncidence, Sarah à There’s something about translation y a récemment consacré un billet. Je m’y suis donc inscrite et j’ai immédiatement été séduite par son caractère flexible, sa convivialité et son potentiel. On le qualifie souvent d’outil de « microblogging », mais je pense qu’il peut coexister avec un blog et lui ajouter une nouvelle dimension : il me permettra de m’éloigner un peu du monde de la traduction et du langage et de parler aussi d’autres choses qui m’intéressent d’un point de vue un peu plus personnel. Mon blog reflètera donc mieux mes activités et mes passions. Mes billets resteront moins fréquents qu’avant mon départ de Brighton, mais ce blog sera régulièrement mis à jour par le biais de Twitter et bien entendu, je continuera à consacrer des billets aux questions/thèmes qui méritent plus de 140 caractères !
Présentation de twitter
Twitter, utile ou futile ?
50 utilisations de twitter en entreprise
Suivez-moi sur Twitter !