Ici, le mot pale n’est pas l’adjectif issu de l’Ancien français paile, lui-même dérivé du latin pallidus (pâle, livide), mais du nom provenant du latin palus (poteau) dérivé de pangere (fixer).
The Phrase Finder explique que

Catherine de Russie créa un « Pale of settlement » en Russie en 1791. Il s’agissait d’une région à l’ouest du pays où les juifs avaient le droit de vivre et qui visait à restreindre le commerce entre les juifs et les Russes d’origine. En guise de concession, certains juifs étaient autorisés à habiter « beyond the pale » (au-delà des limites).

Les « pales » furent utilisés dans plusieurs autres pays d’Europe pour des motifs politiques comparables, en particulier en Irlande et en France (Calaisis).

L’expression « beyond the pale » signifie donc « au-delà des limites acceptables ».