danaids
J’étais en train d’écouter mon podcast quotidien d’On refait le monde quand l’un des intervenants a fait référence au tonneau des Danaïdes. Voici ce qu’il a dit :

Une taxe, c’est quelque chose qu’on nous prend et qu’on nous rend pas, qui tombe dans le tonneau des Danaïdes.

J’ai trouvé plusieurs versions du mythe des Danaïdes, mais voici un résumé de ce qu’en dit mon exemplaire de « La mythologie » d’Edith Hamilton. Danaos avait 50 filles (les Danaïdes) et un frère jumeau, Aegyptos, qui, par pure coïncidence, avait 50 fils et pensait qu’il serait bon de marier tous ces cousins et cousines, mais Danaos et ses filles refusèrent. Ils durent finir par accepter, mais Danaos ordonna aux Danaïdes de tuer leurs maris, ce qu’elles firent toutes (sauf une). En guise de punition, les Danaïdes furent condamnées à passer l’éternité à remplir un tonneau percé.
Dans mon podcast, l’intervenant comparait les revenus fiscaux à un tonneau percé. Comment traduire cette idée en anglais ? Par « bottomless pit » ? Cette référence biblique à l’abysse, lieu de détention des démons, reflète l’appel au mythe, mais ses connotations morales ne collent pas tout à fait. Qu’en pensez-vous ?