mille-feuille Qui a dit que le jargon administratif est forcément rébarbatif ? J’ai entendu sur RTL une délicieuse expression faisant référence aux différents échelons de cet univers kafkaien qu’est l’administration française, avec ses régions, départements, cantons, communes, etc. etc. : le « millefeuille administratif ». Elle me donnerait presque envie de renouveler mon passeport.
Au fait, un millefeuille, aussi appelé vanilla slice, cream slice ou custard slice au Royaume-Uni, ne compte pas mille feuilles : la pâte feuilletée est étalée pour en faire un carré, qu’on plie en trois pour obtenir trois couches. On répète la procédure six fois, ce qui nous donne 729 épaisseurs de beurre plus une détrempe, donc 730 x 3 plaques de feuilletage = 2 190 feuilles. Je dois avouer ne pas comprendre la méthode de calcul, trouvée sur Du miel et du sel, peut-être que vous la trouverez plus claire que moi.
_______________
Merci à Transtextuel pour la vidéo suivante, qui illustre parfaitement ce que j’entends par « univers kafkaien »…

Photo de millefeuille de shiokuma.