Comme je rentre tout juste d’une semaine de vacances en Écosse, j’ai été amusée de tomber sur contrast shower (traduction française : douche écossaise) dans un de mes textes: ces douches alternant l’eau froide et l’eau chaude servent à accélérer la récupération après un effort physique intense. Voici ce qu’Expressio nous dit au sujet de cette expression :

À l’origine, depuis le milieu du XIXe siècle, la douche écossaise est une douche avec alternance d’eau froide et d’eau chaude, donc avec un fort contraste entre les deux types de jets.
Par extension, et depuis l’entre-deux-guerres (les mondiales du XXe siècle), elle désigne des alternances fortement contrastées d’événements, de situations, d’actions, de paroles… des revirements de situation qui s’enchaînent.
Mais pourquoi ‘écossaise’, me direz-vous sans que je puisse vraiment vous en vouloir ?
La littérature ne semble malheureusement rien indiquer de détaillé là-dessus. Tout au plus trouve-t-on une information, souvent répétée, comme quoi le nom serait issu d’une hydrothérapie en usage chez les Écossais, un peu comparable à un enchaînement de séances de sauna suivies de roulades dans la neige, comme cela se pratique dans certains pays nordiques.

Au fait, l’île de Skye était d’une beauté époustouflante.
Neist Point
Cuillins
Mallaig
Fiskavaig