Google veut mettre en ligne le contenu de cinq bibliothèques (l’article français dit sept, mais c’est bien cinq : la bibliothèque municipale de New York et les bibliothèques des universités de Harvard, Stanford, Michigan aux USA et Oxford en Angleterre).
“L’objectif du projet est (…) d’offrir cette richesse de contenus en ligne”, a expliqué Susan Wojcicki, directrice de gestion de produits chez Google.
C’est pas génial ?