Margaret Marks, dans son blog Transblawg, nous donne un fantastique exemple de ce qui se passe quand une traductrice décide d’oublier le texte source pour dire ce qu’elle a sur le cœur : la photo d’une étiquette portant les instructions de lavage d’une housse à ordinateur fabriquée à Seattle. La version française est plus longue que la version anglaise parce que les phrases suivantes ont été ajoutées :
NOUS SOMMES DESOLES QUE NOTRE PRESIDENT SOIT UN IDIOT. NOUS N’AVONS PAS VOTE POUR LUI.

De | 2016-10-18T15:52:04+00:00 6 avril 2004|La traduction freelance|1 commentaire

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

Un commentaire

  1. Paul Baron avril 7, 2004 à 3:08

    But it’s just a nice comment that they (the makers) added for their French customers. A nice thought.

Les commentaires sont fermés.