J’ai du travail par-dessus la tête et pas le temps d’écrire un long article, mais je tenais à partager ce petit bijou, découvert au fil de la traduction d’une brochure détaillant les différents événements organisés cet été dans le Sussex. Il s’agit d’un mot du dialecte du Sussex désignant un passage étroit entre deux murs ou deux haies. À Brighton, on dit twitting. Je l’aime tant qu’au lieu de le traduire directement, je vais le mettre entre guillemets et faire suivre sa traduction entre parenthèses. Il est toujours agréable d’ajouter une pincée d’Angleterre à un document, surtout si, comme celui-ci, il s’agit d’une brochure touristique visant à aider les Français à découvrir le Sussex.
Cependant, la traduction elle-même me pose problème : j’ai d’abord pensé à utiliser ruelle (les twittens en question se trouvant dans le centre de Hastings), puis j’ai découvert venelle, que je ne connaissais pas. C’est un mot plus obscur qui semble également désigner une petite rue étroite. Quelle est la différence entre une ruelle et une venelle ? Je pense que je vais utiliser ruelle, que les lecteurs ne manqueront pas de connaître.
Pense-bête : utiliser twitten la prochaine fois que je me baladerai dans les Lanes à Brighton ou à Lewes, de préférence devant une personne de la région, histoire de les impressionner.

De | 2016-10-18T15:52:07+00:00 12 mars 2004|Mots|1 commentaire

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

Un commentaire

  1. JR mars 13, 2004 à 4:55

    Une venelle c’est, selon le dictionnaire, une petite rue. En Bretagne on désigne ainsi très officiellement les toutes petites rues coincées entre deux murs comme à Brighton. Au Conquet, Finistère, il y a plusieurs rues ainsi, qui font à peine un mètre de large, entre deux hauts murs ou deux hauts talus, des passages plus que des rues et qui s’appellent “venelle ” ou “venelle du “. Venelle est peut-être la traduction exacte.
    Bravo pour votre weblog, que je met dans mes favoris, continuez, c’est passionnant!

Les commentaires sont fermés.