Habiter dans une lane ajoute £50 000 à la valeur d’une maison
Où j’apprends que le mot lane vaut £50 000 de plus que le mot drive dans le monde de l’immobilier. Ils sont fous ces Anglais.

De | 2016-06-08T13:06:58+00:00 2 décembre 2005|Mots|1 commentaire

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

Un commentaire

  1. Ivan décembre 7, 2005 à 12:28

    Les mots et les gros sous…
    Les mots et les sous ne vont jamais ensemble.
    Les gros sous entraînent toujours les gros mots
    et les gros mots deviennent très vite des grands maux sans remède.

Les commentaires sont fermés.