Je reçois pas mal d’e-mails de collègues qui veulent parler de certains aspects de notre travail ou du langage. Certains de ces échanges ont inspiré des articles de ce blog, mais d’autres sont plus difficiles à aborder, de mon point de vue, parce que je n’ai pas encore été confrontée à certains problèmes ou que je connais mal la problématique soulevée.
Cela fait un moment que je me demande comment utiliser et explorer ces questions dans mon blog. Même si je ne suis pas la personne la plus qualifiée pour le faire, il me semble dommage de ne pas partager ces réflexions et problèmes. En plus de cela, je trouve souvent que les commentaires sur ce blog lancent des discussions que j’aimerais approfondir, et qui sont souvent plus intéressantes que les articles auxquels elles font référence !
J’ai donc décidé de publier un article rédigé par une(e) invité(e) de passage chaque dernier vendredi du mois. Si vous désirez développer un sujet qui entre dans le cadre de ce blog, contactez-moi. En guise de coup d’envoi, j’ai demandé à mon amie Kate Smith d’écrire un article pour demain sur le thème du langage, en faisant référence à une question soulevée dans ce blog ou aux événements de la semaine dernière.

De | 2016-10-18T15:51:21+00:00 24 février 2005|De passage|6 Comments

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

6 Réaction

  1. jujuly février 24, 2005 à 11:18

    Bonjour Céine,
    je viens faire un petit tour chez toi.
    (Traductrice aussi, mais dans l’édition.)
    Il y a des tas de choses intéressantes ici. Comment trouves-tu le temps!?
    A bientôt.

  2. céline février 24, 2005 à 11:24

    C’est une question qu’on me pose souvent. Je crois que quand on aime vraiment quelque chose, on trouve toujours le temps de le faire, et j’aime beaucoup écrire pour mon blog !

  3. toma février 24, 2005 à 1:35

    “j’aime beaucoup écrire pour mon blog !”
    Je trouve ça intéressant comme manière de parler. Comme si le ‘blog’ était une entité lectrice à part entière. La limite devient de plus en plus ténue entre l’outil lui-même et les “consommateurs” de cet outil.
    C’était la minute de réflexion pas forcément très intéressante du jeudi après-midi.

  4. céline février 24, 2005 à 1:40

    Oui, ou on pourrait aussi comparer le blog à une bête affamée qu’il faut sans cesse nourrir…

  5. jujuly février 24, 2005 à 4:54

    Moui…
    Excuse-moi, au fait, ce matin je t’ai appelée Céine, pourquoi pas codéine, pendant que j’y étais?

  6. fredoche mars 6, 2005 à 5:37

    très bonne idée! Je suis toujours étonnée de voir que tes “problèmes” de traductions font souvent echo à des difficultés que je rencontre, malgré le fait que que les langues que nous traduisons sont différentes.

Les commentaires sont fermés.