Lu dans le Guardian d’aujourd’hui : la personne qui a traduit l’ouvrage lauréat du Man Booker prize dans la catégorie fiction internationale (qui sera annoncé le mois prochain) obtiendra une récompense de 15 000 livres (l’auteur remportant 60 000 livres). Ce sera la première fois qu’une traductrice ou un traducteur sera récompensé(e) de la sorte pour sa contribution à la littérature. Pas trop tôt ! Lisez l’article entier.

De | 2016-10-18T15:51:11+00:00 6 mai 2005|Culture|Commentaires fermés sur Récompense littéraire pour les traductrices et traducteurs

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.