Vendredi dernier, je bavardais avec une amie qui péparait son partenariat civil imminent quand elle me dit :
« Il ne me reste plus qu’à aller chercher le corsage de papa. »
J’ai soudainement eu une vision du père de mon amie portant un petit haut en dentelle moulant. La cérémonie devait se tenir à Brighton, peut-être que cet homme charmant, pourtant loin d’être extravagant d’ordinaire, voulait adopter les coutumes locales ? Après tout, tout le monde sait que les Anglais peuvent être très excentriques. Que j’avais hâte de le voir ! J’ai partagé ces pensées avec mon amie, qui a roulé des yeux avant de m’expliquer qu’un corsage est un petit bouquet de fleurs qu’on attache au revers de sa veste.
Vous imaginez ma déception.
Donc, pour résumer, voici à quoi ressemble un corsage en anglais :
corsage2
Et voici à quoi il ressemble en français (on est tous d’accord cette fois ?) :
corsage5
MISE À JOUR
Vous en aviez assez des débats sur les corsages ? Eh bien, ça continue ! En plus, j’ai tellement de travail que j’ai du mal à trouver le temps de rédiger des billets, donc autant approfondir le sujet. Voici deux exemples de corsage envoyés par une lectrice (merci Sandrine !).
corsagea
corsageb
Je dois avouer que les manches et le col me donnent envie de les qualifier plutôt de chemisettes ou chemisiers. Je ne sais vraiment plus quoi mettre dans mon tiroir marqué « corsage » !
À titre de référence, voici la photo de corsage que j’avais choisie à l’origine, et qui, je l’admets, est limite-limite (mais rigolote quand j’imagine le père de mon amie le porter !) :
corsage

De | 2016-06-08T13:16:08+00:00 27 février 2006|Mots|26 Comments

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

26 Réaction

  1. Bela février 28, 2006 à 5:08

    Je le savais ça! (Mon excuse c’est que je vis en G.-B. depuis 26 ans, LOL!)
    Mais votre illustration du mot ‘corsage’ en français m’étonne. Je ne pense pas que le corsage soit un sous-vêtement: c’est la partie supérieure d’un vêtement féminin. Je trouve ceci sur une page Web consacrée au vocabulaire des vêtements (http://www.mda.org.uk/costume/vbt_if.htm): “Par exemple, dans le vêtement de femme, le vêtement principal, qui est un vêtement couvrant la partie supérieure du corps a ‘Corsage’ comme tenue de base.”

  2. jean-paul février 28, 2006 à 7:36

    En effet, on voit très bien l’illustration des différences de sens en faisant un recherche d’images sur Google, par exemple: http://images.google.fr/images?client=firefox-a&rls=org.mozilla%3Afr%3Aofficial_s&q=corsage&hl=fr&btnG=Recherche+d%27images

  3. Bela février 28, 2006 à 3:33

    Oh, il n’y a aucun doute que corsage en anglais signifie un petit bouquet.
    C’est le mot en français qui m’intéresse. Aucun des sites qui apparaissent sur Google Images (du moins sur les deux ou trois premières pages) n’est français. Je maintiens que le mot ne représente pas un sous-vêtement – ce n’est pas la première image qui vient à l’esprit quand on y pense.
    Le Petit Robert donne comme synonymes: blouse, caraco, casaquin, chemisette, chemisier, guimpe, jersey. Certains de ces vêtements se portent effectivement sous d’autres vêtements, mais je ne pense pas que corsage signifie une sorte de corset en dentelle, avec soutien-gorge et porte-jarretelles.

  4. Krimo février 28, 2006 à 6:32

    Bonjour Ô grande traductrice 🙂
    J’ai découvert ce blog si interessant il y a peu, tout d’abord bravo pour ces pages instructives!
    J’ai crû comprendre que l’on pouvait vous demander un petit coup de main? (Si j’ai mal compris, exceusez-moi pour ce qui va suivre!)
    Comment traduiriez-vous : “Damn it to pus-spewing blood-gutted hell!!!”
    Merci d’avance!

  5. ghyslaine février 28, 2006 à 7:20

    effectivement céline comme te dit bela en france un corsage est un chemisier ou une chemise et pas un sous vetement , il va falloir venir en france plus souvent tu commences a perdre la signification de quelques mots

  6. Bela mars 1, 2006 à 3:15

    Je me demande si Céline ne nous fait pas marcher. LOL!

  7. Hastiin Hoozdo mars 1, 2006 à 6:07

    Ah oui, c’est vrai ! L’image du sous-vêtement est en effet un « corset » et non un corsage. ^_^

  8. céline mars 1, 2006 à 7:50

    *Céline revient en courant*
    Dites ! C’est pas bien d’attendre que je sois loin de mon ordinateur pour critiquer !
    Bon, je l’avoue, la photo est mal choisie. Mais vous ne savez pas à quel point c’est difficile de trouver une photo de corsage à moitié “décente”. Je n’ai rien contre la nudité en principe, mais ce site est plutôt fréquenté par des gens polis, et je ne voudrais pas attirer une toute autre clientèle… en plus, je voulais surtout jouer sur l’effet comique, et imaginer le père de mon amie portant un petit haut en dentelles et des jaretelles, que voulez-vous, ça me fait rire.
    Je vous lance donc un défi : trouvez-moi une bonne de photo de corsage, allez-y, et je la publierai au lieu de celle que j’ai choisie et qui, visiblement, ne vous plaît pas, mais alors pas du tout !

  9. céline mars 1, 2006 à 10:58

    Ok maman, merci pour la photo, comme d’habitude tu as le dernier mot…

  10. sof frankenstein mars 1, 2006 à 6:58

    Mes grands parents utilisaient le mot corsage pour tout ce qui se porte en haut, de préférence avec des manches courtes. Un T-shirt par ex, ils disaient “tu vas salir ton corsage”… Ma grand-mère disait à mon grand-père “fais attention à ton corsage, voyons!” alors qu’il portait une chemise… je pense que c’était un mot générique à l’époque pour les vêtements de dessous en haut (ils utilisaient aussi les mots camisole et blouse, mais beaucoup plus rarement). Je pense qu’en effet, le mot a évolué et qu’aujourd’hui il fait référence à un haut moulant et décolleté.

  11. Bela mars 1, 2006 à 11:58

    C’est pas que j’ai pas aimé ; c’est que ça pouvait induire en erreur. Et je commençais à me demander moi-même si le vocabulaire avait évolué à plus grands pas que je ne le pensais pendant mon absence. LOL!

  12. milheres guylaine mars 2, 2006 à 3:54

    oui celine ton corsage est super et il est bien français et puis on a bien le droit d’immaginer un corsage comme bon nous semble bisous

  13. jujuly mars 2, 2006 à 7:27

    Et un corps pas sage, ça ressemble à quoi ?
    Euh…
    (ok, ok, je m’en vais, pfff)

  14. Bela mars 3, 2006 à 1:34

    milheres guylaine, quand il s’agit d’un blog sur la traduction et d’une rubrique intitulée ‘Mots’, il convient, je crois, d’être précis et exact. L’imagination a aussi sa place, mais ailleurs. J’ai critiqué une image ; je n’ai en aucun cas attaqué Céline. L’image postée au départ représentait un corset.

  15. marianne mars 6, 2006 à 8:07

    Bonjour Céline,
    C’est marrant ce week end je suis tombée par hasard sur une mini expo de “corsages” aux galeries Lafayette à Paris et elle représentait plutôt des corsets, si j’en crois cette discussion. Comme quoi, c’est une erreur répandue… je n’ai pas lu le petit laius historique pour en savoir plus, je le regrette maintenant !

  16. Sandrine D mars 7, 2006 à 9:27

    Bonjour à tous,
    Je lis les commentaires qui font suite à ce sujet de Céline depuis quelques jours et au début, je trouvais ça un peu « ridicule » de pinailler sur un mot et sur le fait de savoir si la photo correspond bien précisément à la définition du terme employé, si un corsage peut être considéré comme un corset et vice versa (enfin, je ne sais plus…) ; et puis finalement, ça commence à m’intéresser ! Alors, j’apporte ma modeste contribution à la discussion. J’ai fait une recherche et j’ai trouvé qu’un corsage est un « vêtement ou partie de vêtement féminin qui recouvre le buste. »
    J’en déduis que le terme « corsage » est général et qu’on peut donc bien l’appliquer à la photo publiée par Céline.
    D’autre part (j’espère que je ne soûle pas tout le monde… J’aurais jamais pensé en écrire autant sur un simple vêtement), la définition du corset est plus restrictive, à savoir que c’est un « sous-vêtement plus ou moins baleiné, à laçage, destiné à maintenir le buste et les hanches, et à supporter les bas à l’aide de jarretelles. »
    Conclusion de ma thèse, tout est une question d’interprétation (tout ça pour en arriver là, c’est malin !) mais pour moi, le terme corsage convient mieux car il a un sens plus général. Je pense que c’est le laçage sur la photo qui induit en erreur. Si ça vous intéresse, j’ai à disposition une photo de corsage plus conventionnel (mais beaucoup moins drôle que celle de Céline quand on veut imaginer le vêtement porté par un homme…)
    Bon, maintenant, je suis prête à faire d’autres recherches pour tenter de comprendre la différence subtile mais réelle entre un caleçon et un boxer ou entre un bermuda et une jupe-culotte…

  17. céline mars 7, 2006 à 9:43

    Bon, il va falloir que je republie la photo d’origine, sinon on ne va plus rien comprendre. Sandrine, tu pourrais m’envoyer ta photo ? Je suis d’accord avec toi, le mot “corsage” englobe à mon avis plusieurs types de vêtement dont le point commun est qu’ils recouvrent le buste.

  18. Bela mars 9, 2006 à 2:28

    Merci, Céline, d’avoir republié la photo d’origine: il est évident que je n’aurais rien trouvé à redire à la photo que vous avez publiée par la suite: il s’agit bien d’un corsage – moderne, peut-être, mais sans aucun doute un corsage.
    Sandrine, je ne vois pas ce qu’il y a de ridicule à vouloir être précis: c’est une qualité quand on est traducteur. Je ne vois pas non plus ce qu’il y a de futile à discuter de vêtements. Tout sujet peut se révéler intéressant si on en parle avec intelligence.
    Pour ma part, je sais très bien ce qui peut et ce qui ne peut pas être qualifié de corsage ou de caleçon ou de bermuda, etc., et je n’ai pas besoin d’illustration. Tout le monde est-il comme moi? Peut-être pas.

  19. Bela mars 9, 2006 à 2:51

    PS. Je voudrais savoir à qui s’adresse finalement la rubrique ‘Mots’. Aux Français traducteurs professionnels, comme moi? Aux Anglais? A qui? Quand il s’agit de vocabulaires très spécialisés comme celui du football (domaine que je n’aborde jamais et qui ne m’intéresse pas du tout, mais qui doit présenter bien des difficultés à certains traducteurs), j’en comprends l’utilité. Par contre, quand il s’agit de mots assez courants comme ‘corsage’ (en anglais), c’est-à-dire de mots dont certains d’entre nous connaissent la définition depuis bien longtemps, je n’en vois pas la nécessité. Cela me rend assez perplexe.

  20. Sandrine D mars 9, 2006 à 7:46

    Un peu d’humour Bela, ça ne fait pas de mal ; ne prends pas tout au pied de la lettre… Bon, je pense que tout le monde est maintenant d’accord sur le sens du mot corsage et sur le fait qu’on peut l’appliquer à la première photo de Céline (vêtement bleu qui laisse apparaître le nombril de la jeune femme). Quant à la dernière photo (vêtement blanc sur fond noir), il s’agit pour moi d’un corset.
    Bonne journée à tous

  21. céline mars 9, 2006 à 7:54

    Ne nous fâchons pas ! La section mots s’adresse à qui veut bien la lire. Au départ ce billet voulait avant tout souligner la différence sémantique d’un même mot dans deux langues, par le biais d’une anecdote amusante, mais je n’avais pas prévu le feu d’artifice qui a suivi. J’aime aussi préciser le sens des mots, et je pensais savoir ce qu’était un corsage, mais visiblement, même ce mot courant peut prêter à confusion et susciter bien des débats. Moi, j’ai aimé les échanges auxquels il a donné lieu, j’espère seulement qu’on peut toutes rester cybercopines et ne pas laisser un vêtement, qu’il soit à manches, court, décollecté ou pas, semer la zizanie !

  22. Sandrine D mars 9, 2006 à 8:00

    Moi, je ne suis pas fâchée ! Ton site me plaît, Céline, et les discussions qui y ont lieu aussi.

  23. jujuly mars 9, 2006 à 1:54

    mazette, c’est devenu le catalogue de la Redoute, ici !

  24. Bela mars 11, 2006 à 6:53

    Ok. Je pensais qu’il s’agissait d’un billet sérieux, étant donné que le reste du site l’est plutôt. Céline, si je me suis trompée sur vos intentions, je vous en demande pardon.
    Sandrine, je ne suis pas du tout contre l’humour, au contraire. Comme c’est moi qui ai entamé le débat, ce sont les mots « ridicule » et « pinailler » qui m’ont irritée. Peut-être étais-je particulièrement mal lunée ce jour-là. Je vous serre la main « virtuellement ». En plus, vous êtes d’accord avec moi que la photo d’origine représentait un corset. Alors…
    Effectivement, on ne va pas se fâcher pour ça. 🙂

  25. céline mars 12, 2006 à 10:20

    Y’a pas d’mal, y’a pas d’mal. C’est facile de se méprendre sur les intentions des unes et des autres sur le ouèbe. Vous n’avez pas idée du nombre de discussions parfaitement civilisées que j’ai vu dégénérer en bataille rangée sur certains sites de traduction, juste à cause d’un mot mal choisi ! Et puis moi, les gens que le langage passionne, je leur pardonne à peu près tout…

  26. Sandrine D mars 13, 2006 à 3:53

    Bela, moi aussi je vous serre la main “virtuellement” !
    A bientôt pour de nouvelles discussions.

Les commentaires sont fermés.