Le texte suivant est source de désaccord entre Paul et moi. Je pense qu’il contient une erreur grammaticale, tandis que Paul est convaincu que malgré cela, la phrase sonne bien, ce qui la rend correcte. Sa cliente est d’accord avec lui. C’est un cas très intéressant, car pour moi, c’est, du point de vue technique, une erreur grammaticale, mais qui fait tellement partie de l’usage courant que les anglophones n’y voient pas d’inconvénient. Qu’en pensez-vous ? Vous la voyez ?

We work with stone. We make stone work for you.

We select it, shape it and design ways in which stone can become your own statement of creativity and enduring permanence, in your home or in your business.

Our experience and love affair with stone spans fifty years. We employ the most skilled stonemasons who have had an association with stone almost all of their working lives.

We welcome enquiries from private individuals and the commercial sector, we regularly enjoy close creative partnerships with designers and architects, and we offer a trade service to fireplace retailers. Projects can range from individual homes to major corporate installations.

Applications are limited only by your imagination.

De | 2016-10-18T15:50:24+00:00 27 juillet 2006|Le coin technique|6 Comments

À propos de l'auteur:

Celine

Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

6 Réaction

  1. Bruno juillet 28, 2006 à 8:39

    Comme Marri l’a dit du côté de la version anglaise du site, il me semble que “spans” devrait être un pluriel (donc “span”) et non un singulier, puisqu’il y a plusieurs sujets, mais ce qui est curieux, c’est que ça “sonne” tout de même correct, alors qu’en français une telle faute m’aurait tout de suite sauté à la figure, bien qu’il n’y ait dans notre langue aucune différence de prononciation entre les 2 cas…

  2. Martin Dufresne août 18, 2006 à 8:19

    Je vois souvent l’utilisation d’un verbe au singulier avec deux sujets au sens très semblable. Donc, pour moi “spans” est correct. Dans ce cas-ci, cela rend même l’expertise plus convaincante, en la personnalisant par l’utilisation d’un verbe au singulier.
    uant à moi, l’erreur qui m’agace est l’absence de virgule avant “who have had an association with a stone…”
    Et vous?

  3. céline août 18, 2006 à 8:24

    Je crois que ce billet illustre bien le caractère subjectif de la langue et des styles privilégiés par les uns et les autres. Je vois ce que vous voulez dire avec la virgule manquante, mais à nouveau (et Paul n’est pas là pour confirmer), il s’agit sans doute d’un choix délibéré pour obtenir un certain effet de style.

  4. Rolland août 20, 2006 à 1:38

    “…car l’un et l’autre, ou l’un ou l’autre, se dit, ou se disent…”

  5. Martin Dufresne août 21, 2006 à 7:06

    A l’appui de l’utilisation du singulier pour le verbe dans une phrase comme “Our experience and love affair with stone spans fifty years”, je vous cite
    1) pour l’anglais, Margaret Shertzer, The Elements of Grammar, p. 22:
    “A subject consisting of two or more nouns or pronouns connected by *and* takes a plural predicate unless the nouns refer to the same person *or express a single idea*.”
    Exemples donnés:
    The sum and substance of the matter is that our firm remains in a prosperous condition. (single idea)
    My friend and adviser suggests I take a business course (one person).
    2) en français, mon fidèle Larousse – Difficultés, page 414:
    “L’accord se fait également avec le sujet le plus proche lorsque les sujets, même coordonnés, désignent le même être ou le même objet.
    Exemple donné:
    C’est un fourbe et un traître qui l’a accusé. (Hanse).”
    La singularité de la notion d'”experience and love affair” me semble être ici intégrale à l’argument publicitaire, mais elle est, bien sûr, discutable.
    Était-ce bien la question en litige entre Céline et Paul?

  6. céline août 21, 2006 à 8:40

    Oui, c’était bien cela, et j’explique dans les commentaires du côté anglais que pour une raison ou pour une autre, au début pour moi « experience » et « love affair » étaient deux sujets bien distincts, mais que le lendemain, ils sont devenus si étroitement liés par « with stone » qu’ils se sont fondus en une seule notion, comme vous dites. Donc singulier. Merci pour les références grammaticales très précises et utiles !

Les commentaires sont fermés.