Du latin fossilis, tiré de la terre.
Dans son sens premier, fossile était utilisé pour désigner tout minéral, toute roche ou substance minérale tirés de la terre, mais de nos jours, son sens est plus restreint : il désigne les restes d’une plante ou d’un animal d’une période géologique antérieure trouvés dans les strates de la terre. On peut l’utiliser du point de vue figuratif pour parler de quelque chose qui a perdu sa vitalité ou sa capacité de croissance et de progrès, et on peut l’appliquer de façon dédaigneuse à une personne aux notions ou manières vieux jeu.
Vous trouverez ci-dessous un bel exemple du type de fossiles qu’on trouve à Lyme Regis, repéré ce week-end : une impressionnante ammonite, révélée par l’érosion d’une falaise caractéristique de la région.
fossil2
fossil1

De | 2016-10-18T15:50:28+00:00 4 avril 2006|Mots|3 Comments

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

3 Réaction

  1. René avril 7, 2006 à 7:28

    C’est comme découvrir un trésor ! 🙂

  2. céline avril 8, 2006 à 9:28

    C’est exactement ça ! Un trésor vieux de plus de cent millions d’années.

  3. Bernard avril 12, 2006 à 11:33

    Votre fossile m’a suggéré une idée de traduction. Un philosophe américain (C. S. Peirce) a écrit : “Matter is effete mind”. La traduction de “effete” en français m’avait toujours paru très problématique. Alors, “la matière est de l’esprit fossile”, je crois que ça irait pas trop mal.

Les commentaires sont fermés.