Qu’ont en commun un cougar, un toucan et un jaguar ? Pas grand-chose, si ce n’est que ces trois mots ont tous été empruntés au guaraní, le second langage du Paraguay (le premier langage étant l’espagnol). « Paraguay » est d’ailleurs un mot issu du guaraní qui veut dire « endroit d’eaux immenses », sans doute à cause des nombreux fleuves et affluents qu’on y trouve. Pourquoi ce soudain intérêt pour le Paraguay ? À cause du premier match de l’Angleterre dans la coupe du monde qui va se dérouler demain, bien entendu !
Le guaraní sur omniglot
Le guaraní sur wikipedia

De | 2016-06-08T13:28:55+00:00 9 juin 2006|Langage|4 Comments

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

4 Réaction

  1. Brad-pitt Deuchfalh juin 12, 2006 à 9:32

    Bonjour,
    je me suis retrouvé sur ton blog car je me suis mis en tête de traduire tous les textes de mon blog en anglais afin d’obtenir un blog bilingue, comme le tien. Je suis très loin d’avoir un truc aussi nikel que le tien. ce sont mes lecteurs qui traduisent mes textes car je suis nul en anglais. A l’occasion si tu veux venir faire un tour, n’hesite pas. En fait je suis arrivé ici en chechant un truc sur la fameuse legende urbaine qui veut que pique nique vient de pik nigger. Ton article m’a eclairé
    Merci
    A+
    brad

  2. céline juin 13, 2006 à 10:26

    Ouah une célébrité qui vient passer un moment sur mon blog ! Ravie d’avoir pu te renseigner sur pique-nique. Je suis contente que tu trouves mon blog nikel, d’autant que cela vient de quelqu’un qui a une section “presse” sur son blog tant il a reçu d’attention. Au passage, je souhaite bon courage aux personnes qui vont traduire tes billets et je suivrai avec curiosité les progrès de cette entreprise. Il va leur falloir beaucoup de talent pour rendre ton style inimitable (je ne me propose pas pour aider, parce que de l’anglais au français, ça va, mais dans l’autre sens, c’est la cata).

  3. Brad-Pitt Deuchfalh juin 14, 2006 à 8:41

    Du français à l’anglais, ça peut pas être pire que moi. Mais bon… même quelques corrections en commentaires sur les traductions que je posterai bientot ce serait super.
    En tout cas je te remercie d’avoir pris la peine de me répondre.
    A+
    Brad

  4. sof frankenstein juin 16, 2006 à 10:06

    Il y a une BD magnifique sur les guarani vus par une jeune ethnologue pendant la 2de guerre mondiale : “la terre sans mal”, éd. Dupuis, Anne Sibran et Lepage.
    http://www.dupuis.com/servlet/jpecat?pgm=VIEW_ALBUM&lang=FR&OUVRAGE_ID=572
    Anne Sibran est écrivain et s’est appuyée sur le travail de Pierre et Françoise Clastres sur les indiens Guayaki. Un récit qui emporte, des dessins fabuleux, bref une petite merveille.

Les commentaires sont fermés.