Un coin ou recoin proche d’une cheminée ; un coin de cheminée (1765-75)
Origine :
ingle
1 un feu dans l’âtre
2 une cheminée, un foyer
[Origine : 1500–10 ; écossais aingeal (fire)]
nook
1 un coin, dans une pièce par exemple
[Origine : 1250–1300 ; moyen anglais nok]
via dictionary.com
Je me demande si le village d’Ingleton, dans le Nord-Est de l’Angleterre et que je connais bien, était autrefois le site d’une « colline de feu » (ingle + ton, de dún, colline), sur laquelle on allumait autrefois des feux pour avertir les populations d’un danger.
Petite devinette pour vous : quel autre nom, issu du mot dún, désigne quelque chose qu’on trouve dans le Sud-Est de l’Angleterre, cette fois ?

De | 2016-06-08T13:45:05+00:00 5 octobre 2006|Mots|7 Comments

À propos de l'auteur:

Celine

Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

7 Réaction

  1. Jenny octobre 5, 2006 à 5:32

    Les “downs “? D’ailleurs, est-ce que “down” et “dune” ont un rapport étymologique ?

  2. Meya octobre 5, 2006 à 6:17

    Bah, London, non ?

  3. Xavier Kreiss octobre 5, 2006 à 11:12

    Down et dune étymologiquement liés? Pourquoi pas?
    En cherchant (pour l’instant, hélas, en vain) une réponse à la devinette de Céline, je suis tombé sur un site qui traite de dun=fortification, et cite notamment Dunquerque. Or, j’avais pensé jusqu’ici que ce “dun” était en rapport avec les dunes de l’endroit (rappelons qu’en allemand, dune se dit “Düne” et Dunquerque, si je ne m’abuse, “Dünkirchen”.
    Incidemment: dun=hill. Suis-je le seul à penser à la marque de tabacs et cigarettes?

  4. Xavier Kreiss octobre 5, 2006 à 11:14

    Je viens de voir la réponse de Meya. Génial!

  5. céline octobre 6, 2006 à 7:25

    Réponse lundi ! Je vais passer la journée à faire l’interprète et je n’ai pas eu le temps de préparer la réponse hier soir.

  6. jean-paul octobre 6, 2006 à 3:23

    London? Non, apparemment car:
    À l’origine, il s’agissait d’une ville romaine connue sous le nom de Londinium, latin de «Caerludein», nom celte signifiant «la cité du roi Lud», un chef breton légendaire dont le bourg se situait alors à l’actuel quartier de Chelsea, ou d’un toponyme pré-celte «Plownida» signifiant «la large rivière qui coule», là où le fleuve s’élargissait à l’emplacement des docks actuels.

  7. Marie-Louise octobre 9, 2006 à 12:15

    Encore de nos jours, Dunkerque s’écrit “Duinkerke” en néerlandais (duin = dune et kerk = église). N’oublions pas que cette ville est située en Flandres où la le néerlandais était autrefois parlé, d’ailleurs le parler local a gardé trace du néerlandais dans bien des expressions.
    /ml

Les commentaires sont fermés.