Un appareil «Tour de Babel », qui donne l’illusion d’être bilingue, est en cours de développement dans un laboratoire américain.

Il suffit aux utilisateurs de prononcer silencieusement un mot dans leur propre langue pour l’entendre traduit dans une autre.

Lisez la fin de cet article sur le site Web de la BBC (en anglais)

De | 2016-06-08T13:49:17+00:00 26 octobre 2006|Interprétariat|9 Comments

À propos de l'auteur:

Celine
Je m’appelle Céline Graciet et j’offre mes services de traduction de l’anglais au français à différents clients travaillant dans des secteurs variés. En 2003, j’ai lancé un blog abordant des sujets variés : les langues, la traduction, l’anglais, le français et tout ce qui touche au secteur de la traduction et à la vie d’une traductrice.

9 Réaction

  1. jujuly octobre 26, 2006 à 9:13

    Moui enfin…
    à condition que les auditeurs ne soient pas trop pressés..
    et que l’interprète ne perde pas le fil de son élan…
    et que le mot n’ait pas plusieurs sens…
    et que la mécanique fonctionne sans plus de faille que l’homme…
    et que……….

  2. céline octobre 26, 2006 à 9:16

    Tout à fait d’accord avec toutes ces objections. Le titre de ce billet est volontairement provocateur. Remplacer un mot par son équivalent dans une autre langue, c’est bien joli, mais je comprends mal comment la question de la syntaxe est réglée.

  3. céline octobre 26, 2006 à 9:50

    Aussi, je ne voudrais pas réduire cette possibilité à mes seuls intérêts professionnels et enterrer systématiquement ce type de nouvelle invention pour la simple raison qu’« elle ne sera jamais capable de rivaliser avec un interprète humain ». Ça serait quand même formidable de finalement pouvoir jeter à bas la barrière de la langue et communiquer en toute liberté avec n’importe quel habitant de la Terre…

  4. Dominique octobre 26, 2006 à 10:14
  5. céline octobre 26, 2006 à 10:18

    Génial, merci !

  6. Samy octobre 26, 2006 à 10:42

    Tout à fait d’accord avec vous deux, je pense qu’il y a encore un gros travail à fournir dans ce domaine mais il est vrai que cela serait une très grande avancée dans le dépassement de la barrière de la langue… Comment pensez-vous que cela fonctionne? Est-ce que les sons, une fois convertis en mots, passent par une étape de traduction automatique avant que le système puisse proposer un texte à nouveau “sonore” dans une langue cible?

  7. Samy octobre 26, 2006 à 10:54

    Merci pour l’article Dominique !

  8. céline octobre 27, 2006 à 9:11

    J’ai essayé de trouver des informations plus précises sur ce système, sans succès.

  9. Samy octobre 27, 2006 à 11:19

    j’ai fait de même Céline, résultats peu probants. Si j’obtiens de nouvelles infos à ce sujet, je les posterai ici…

Les commentaires sont fermés.